ah ! Matsushima. L’art poétique du haiku

ah ! Matsushima. L’art poétique du haiku. Poèmes traduits du japonais par Cheng Wing fun & Hervé Collet, calligraphie de Cheng Wing fun. Un haïku se lit un peu comme on contemple un  tableau, sur le même tempo. Le poète est peintre,  mais un peintre qui sur sa palette disposerait,  outre les couleurs, de sons, d’odeurs et de  saveurs philosophiques. Le haïku, en reflétant  un événement du domaine des sens, nous donne  accès, d’emblée, au sens.. Dans ce recueil sont rassemblés des haïkus de ces  grands maîtres que sont Bashô, Buson, Issa,  Ryokan, Shiki, Santoka, Hosai et de quelques  autres, classés de façon chronologique, ce qui  permettra au lecteur d’y découvrir, au fil du  temps, une certaine manière d’évolution. Bilingue français-japonais. 15 cm x 21 cm Moundarren, 2001, 111 pp. Broché, relié à l’ancienne avec une ficelle. Couverture bordeaux, en parfait état, 15.- frs